NOTRE TERROIR

Le delta de Camargue est issu du conflit entre la mer et les différents lits du Rhône qui y déposent des alluvions depuis des millénaires. Ainsi, l’agriculture prospère donc ici depuis le 19ème siècle, suite à l’endiguement du Rhône.

La Camargue est constituée de plusieurs écosystèmes différents, mais tous fragiles.

LES LAGUNES SALÉES comportant des étangs et des roselières servant de « remise » pour les oiseaux migrateurs en hiver et de nurseries pour de nombreux poissons de mer.

LES PRAIRIES HUMIDES servant de refuge pour de nombreuses plantes sauvages souvent peu répandues en France. Ces prairies sont inondées par de l’eau douce.

LES ANCIENS MASSIFS DUNAIRES issus de la mer en littoral et des divers lits du fleuve. C’est ici que prennent racines les vignes des Embruns. Sur cette terre qui a été déboisée et aplanie. Le sable est à cet endroit très homogène, composé de sables siliceux et de débris de coquillages calcaires fins remaniés par le vent. Au moins 90% est presque entièrement dépourvu d’argile et de limons. L’influence marine est évidemment très marquée.

Les sols sont limités agronomiquement par un plan d’eau salée situé à une profondeur de 60 à 80 cm. Les racines s’étalent donc sur la couche superficielle du sol.